Comment bien choisir son bois de chauffage ?

Pour profiter au maximum du potentiel calorifique du bois de feu, choisir un approvisionnement bien sec, adapté à votre consommation et cohérent avec votre mode de chauffe est nécessaire.

Privilégier une matière bien sèche

Le taux d’humidité représente un élément essentiel de la qualité du bois de feu. La présence d’eau dans les fibres altère la production d’énergie lors de la flambée. Pour vous assurer une combustion efficace à long terme, faites le choix de fournisseurs de qualité, comme par exemple bois-chauffage.ch, puis contrôlez régulièrement ce taux avec un humidimètre, avec l’objectif de ne pas dépasser 25%. Pensez aussi à stocker vos bûches et vos pellets à l’abri du froid et des intempéries.

Sélectionner des espèces adaptées à votre consommation

Vos besoins aux différents moments de l’année conditionnent étroitement le choix de votre approvisionnement.
Les feuillus tendres et les espèces résineuses se caractérisent par leur rapidité d’embrasement et une forte montée en température. Ils sont donc à privilégier pour créer un chauffage complémentaire ou pour une utilisation très ponctuelle, de faible durée.
A l’inverse, les arbres à feuilles dures présentent une combustion plus lente mais de meilleur rendement énergétique. Ils se voient destinés aux principaux équipements de votre habitation pour fournir une chaleur durable.

Connaître les subtilités de chaque essence

Chaque espèce d’arbre possède ses qualités propres, souvent mises en valeur par un seul moyen de chauffe.
Pour alimenter votre cheminée et vos fours, choisissez notamment du charme commun, du frêne et du bouleau, qui se distinguent par leurs belles flammes et leurs faibles risques d’étincelles. Pour les chaudières et les poêles, le chêne et le hêtre sont des solutions idéales. Largement répandus, ils présentent un fort pouvoir calorifique et se consument avec une odeur agréable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *